Bienvenue sur Association le cordiste, Anonyme 26.05.2019 - 01:12


 14.12.2008 - 19:04 (Lu 3318 fois)  

Status : hors ligne

Patrick

Utilisateur

Nouvelle recrue
Enregistré: 14/12/2008
Réponses: 1
Bonjour, je suis tombé par hasard, sur ce site où ca discute pas mal du "métier". Voila ma petite idée sur le sujet : je fais ce job depuis 1989 et j'ai croisé pas mal de cordistes, des bons des moins bons et là où mes propos deviennent plus houleux ...surtout beaucoup de mauvais, tant dans l'état d'esprit que dans la qualité des services. De nos jours, les accès difficiles sont presque d'un autre monde ! Il est loin le temps des progressions sur electro-aimant !! Synonymes d'adrénaline et de salaires juteux ! Certes on y a gagné en travaux réguliers dans les taules de cordes et donc dans les boites d'intérim à qui, jadis, on apportait les contrats, mais on y a perdu dans la qualité des cordistes. Je noterais à ce sujet qu’il fut un temps on appelait les boites d'intérim pour leur proposer des contrats ! et pas l'inverse (et du coup on négociait nos primes et autres pourcentages)!! Aujourd’hui, j’ai pu constater, dans le cadre de l’encadrement de mes équipes de cordistes, que la majorité est assistée et dépend des boites d’intérim. Ils ne se prennent pas du tout en charge et sont incapables de négocier quelques salaires ou pourcentages.
De plus, pour rester sur le sujet des salaires, apparemment LA nature humaine n'évolue pas aussi vite que les normes débiles que l'on vous et nous impose (car trop nombreux à être formés), syndicat patronal et grands fabricants d’EPI obligent !!!.Je reçois des gars le matin à l’embauche qui se disent Cordistes et qui sortent de vos formations … quel désastre ! Comment vous y prenez vous pour obtenir un tel résultat ?!? Ce que je constate sur le terrain tous les jours est catastrophique. Ce métier s’apprend il me semble en compagnonnage et non par des centres de formation ; Leur niveau de connaissance en arrivant est déplorable !!! Faites quelque chose Mesdames et Messieurs les formateurs du grand concept, par pitié !!! Changez vos méthodes, évoluez les, car vous massacrez ce job au grand hôtel de la rentabilité. Quand on sait que la durée de travail d’un gamin dans ce métier est de très courte durée et ça se comprend car ils s’imaginent qu’ils ne vont être payés qu’à faire des rappels, ils sont vite déçus et leur mission s’écourte très rapidement !!! Ils sont tellement bons qu’il faut passer le matin sur les chantiers leur installer les cordes !!! Alors question salaire ……….ça ne peut pas suivre évidemment !! bref un bon coup de balai tant dans les boites d’intérim qui, c’est logique et évident, ne peuvent pas être à la fois sur le terrain à les voir faire pour les évaluer donc, mieux les vendre, ainsi qu’aux boites de cordes, qui à l’heure actuelle sont à l’épreuve vu le marché (concurrences et moyens ! crise économique oblige) et à nos chers formateurs(trices) qui rentabilité oblige, forment à tout va à ce fabuleux CQP !!! Quand va-t-on bosser pour petzl dans les bureaux à dessiner des baudriers et autres gadgets dans lesquels on est bien inconfortable ???!! Enfin tout ça pour dire que je suis fortement déçu, des gens qui abordent ce métier avec un seul objectif à l’esprit, se faire de l’oseille, grisbi… !!! et qui hélas, se suffisent à pendouiller lamentablement au bout de leur cordes, à revendiquer des horaires soft et des salaires pour lesquels ils ne sont qualifiés. Beaucoup de jeunes formés ne se rendent pas compte qu’ils ne sont pas faits pour ce job alors, s’il vous plait, faites un bon tri dans tout ça. Notre métier n’en ressortira que plus honorable et perdurera.

 30.01.2009 - 17:24  

Status : hors ligne

fredgrimpe

Utilisateur

Sur la voie
Enregistré: 08/03/2008
Réponses: 5
Salut,
Parfaitement d'accord avec vous,

actuellement aux examens on vous demande de faire un "beau" bunny par-ci,
une dévi. et autre fractio. mais jamais on vous met un pot de peinture entre les mains
avec une petite zone à couvrir ! par exemple...
Là, le jury pourrais voir globalement vous compétences : sur l'équipement, la sécurité bien sure,
mais aussi l'organisation globale de la tache,

L'image du métier véhicule peut être trop le cliché du super rappel pendulaire, avec vue sur les montagnes !!!
la faute aux images sensationnelles de web ????
pourquoi ne pas afficher quelques photos de chantiers réels et "merdiques" (environs 70% du taf)
sur LE-CORDISTE.com ????

 30.01.2009 - 18:49  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 382
Localisation:saint germain de marencennes
Bonjour,

Vous pouvez publier toutes les photos que vous souhaitez. Les albums sont là pour cela. Si vous avez besoin d'aide pour réaliser la manip, n'hésitez pas à demander de l'aide sur ce forum.

Cordialement.

 02.02.2009 - 19:35  

Status : hors ligne

lucho2w2

Utilisateur

Sur la voie
Enregistré: 27/01/2009
Réponses: 8
Je suis d' accord sur le fait qu' il ne faut pas pêter plus haut que son c.l au sortir de formation et que par extension ,un bon spéléo ne fait pas forcemment un bon acro. Mais j' ai du mal quand une entreprise recherche des cordistes experimentés à la fois sur cordes et en peinture et a le culot de proposer 9 euros de l' heure en faisant la fine bouche. A 9 euros de l' heure, tu prends le premier venu, même un gars avec deux mains gauches !
D' un autre coté,ces mêmes entreprises qui se retranchent derriére le manque d' expérience du cordiste postulant, afin de lui donner un salaire minimum, facturent ce même cordiste le prix fort à leur client. Certaines boites en ont fait leur spécialité et n' ont pas vraiment envi de compter d' en leur rang des gars d' expérience.
Un petit peu plus de respect et de reconnaissance de la part des entreprises pour les mecs qui marnent pour elles et je suis sûr
qu' il y aura beaucoup moins de frustrations dans l' air .
Je rebondis sur le premier article, en 1989, vous etiez une poignée de cordistes, vous bossiez quelques mois par an et les boites etaient bien contente de vous trouver. Donc, c' etait un peu plus facile de ramener des contrats vers les boites d' interim.
Et si le métier est là où il en est aujourd' hui, c' est quand même à cause des pionniers qui n' ont regardé que leur propre interêt... c' est sur qu'à 2500 francs/jours, on est loin des négociations pour quelques centimes qu'on connait aujourdh'ui.
Je pense aussi que le turn- over est un peu moins important aujourd' hui et que les nouveaux cordistes sont plus sedentaires et que tout ça c' est pas bon pour les interimaires et les négociations qui en decoulent. D' ailleurs ne voit on pas apparaitre des entreprises ne voulant travailler qu'avec de l' autochtone aux fins d' economiser les primes de grand dép !
C' est déprimant mais cela ne serait il pas un peu discriminatoire ?
Il y a aussi la nouvelle mode du " tout le monde au même tarif " pour éviter les jalousies sur le chantier. C 'est surtout pour tirer les tarifs vers le bas, encore une fois. Et là, ton expérience, tu t' assois dessus !!!
Ca fait mal et pas seulement la première fois....même en temps de crise,surtout en temps de crise !

Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 01:12 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Une sélection d'articles pour les cordistes

             
           

Pour rechercher un livre, saisir votre mot-clé et cliquer sur "Go"

Le site de l'association le-cordiste.com est partenaire du site Amazon.

Les annonces

Nous ne sommes pas affiliés avec les annonceurs ci-dessous mais ces annonces et ces liens permettent un meilleur référencement du site de l'association sur les moteurs de recherches.

En cliquant sur ces liens vous quitterez notre site : corab.org ecologie-pratique.org fabriquersayourte.com farinepainbio.com geobiologie-sante.com k-lite.fr libre-office.fr la-canopee.fr livres-en-pdf.com pascalburnet.com rocketstoves.fr rocketbatchbox.com