Bienvenue sur Association le cordiste, Anonyme 08.12.2019 - 11:57


 02.05.2006 - 16:26 (Lu 23027 fois)  

Status : hors ligne

altitude

Utilisateur

Sur la voie
Enregistré: 27/02/2006
Réponses: 6
Pour répondre à certains qui pensent que cordiste n'est pas un métier , je vous propose de vous pencher sur cette définition du mot "metier":

Un métier est une activité humaine, le plus souvent à but lucratif. C'est aussi un savoir-faire, un acquis et, lorsque le métier le permet, une amélioration de ce savoir.* L'exercice d'un métier est fréquemment précédé d'un apprentissage. On exerce souvent un seul métier à la fois, mais celui-ci peut être plus ou moins spécialisé. * Les métiers demandent des durées d'apprentissage variées, c'est parfois cela qui détermine leur rémunération. ...
A tout un chacun d'en penser ce qu'il veut.
Pour ma part, meme si la corde est effectivement un moyen d'accés, je ne peu m'empecher de penser que le travail en hauteur est un métier à part entiére, qui plus est, oblige à apprendre d'autres métiers tels que maçonnerie, peinture,laveur de vitre etc...

Ce qui en fait un métier vraiment exceptionnel!!!

Mais une question me vient à l'esprit???
Boite d'intérim, c'est un métier ou juste un moyen de se faire du pognon sur le dos d'un moyen d'accés???
Allez je taquine là; mais s'il vous plait les cordistes, n'oubliez pas de défendre votre métier, écrivez ce que vous en pensez vraiment et on finira par l'avoir notre code "rome" et ainsi notre reconnaissance.

Que la force soit avec nous.

 04.05.2006 - 10:59  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 382
Localisation:saint germain de marencennes
Bonjour Altitude,

Attention vos propos taquins peuvent heurter la sensibilité des membres du forum. Les agences de travail temporaire exercent un vrai métier et il est normal qu'elles gagnent de l'argent en exerçant leur activité.

La qualité du service qu'elles offrent est une composante que l'on rencontre dans toute relation commerciale et si les prestations d'une entreprise ne sont pas à la hauteur de nos attente, nous pouvons en France changer d'agence très facilement puisqu'une bonne dizaine sont à notre disposition.

Cordialement.

 04.05.2006 - 18:12  

Status : hors ligne

Denis d'Agrafe

Utilisateur

Guide
Enregistré: 23/05/2005
Réponses: 82
Localisation:Le Bourget du Lac - Savoie (73)
Pour clarifier les propos sur les entreprises de travail temporaire :
Notre fonction est de trouver du travail pour nos techniciens.
Celui-ci perçoit un salaire horaire lié à ces compétences manuelles et à son expérience.
A cela s’ajoutent éventuellement des indemnités diverses, en respect des législations en vigueur.
En aucun cas ces indemnités sont une compensation de salaire.
Une fois les conditions de rémunération définies et acceptées par le technicien, l’entreprise de travail temporaire négocie avec l’entreprise utilisatrice ses conditions de facturation.
Libre à nous de bien négocier notre prestation et donc de récolter les fruits de notre travail.
Message pour le petit Padawan ci-dessus: nous ne gagnons donc pas du pognon sur le dos d'un moyen d'accès.
Agrafe, développeur de compétences pour travaux en hauteur.

 06.05.2006 - 00:12  

Status : hors ligne

altitude

Utilisateur

Sur la voie
Enregistré: 27/02/2006
Réponses: 6
réponse à obiwan...
Je crois que nous nous éloignons un peu du sujet premier qui est : cordiste est ce un métier ou non ???
Ou bien doit il etre considere comme un simple moyen d'accés comme vous le precisez dans un post sur le code rome inexistant pour l'instant et d'apres vous pour toujours...
Le fait que vous gagnez votre vie avec les travaux sur corde ne me dérange en aucun cas;
C'est un systeme au quel je me suis parfaitement integré. Ce qui me désole , par contre, c'est que vous n'ayez pas plus de considération(en mon sens en vous lisant, mais je peu me tromper) pour le "métier" et je dis bien "métier" de cordiste!
Je prefererai donc vous voir vous exprimez (et les autres cordistes aussi ) sur ce sujet et non pas sur le fait ,que vous ne gagnez pas d'argent, en me racontant le blabla habituel : négociasion avec les entreprises etc....àd'autre merci!

mais bon;
en attendant je vois que aucun cordiste n'est interressé par le fait d'avoir l'occasion de defendre notre beau metier, alors à quoi bon!!!
que la force soit avec qui elle veu...

 06.05.2006 - 23:23  

Status : hors ligne

CRET

Utilisateur

Référent
Enregistré: 20/05/2005
Réponses: 22
Pour la petite histoire,
le métier de cordiste existe depuis plus de 30 ans !

j'ai fêté en 1986, les 10 ans de la CAN (Création d'Activités Nouvelles, anciennement Corde A Noeud) CAN
à l'époque tous les cordistes étaient travailleurs indépendants.
Souvent guides de haute montagne ou spéléos, aguerris aux terrains verticaux et aptes à s'adapter aux situations et techniques les plus difficiles d'accés, dangereuses et complexes.
Bon nombre de grands chantiers ont été réalisés avec MAESTRIA par ces équipes.

Nous étions alors des marginaux (autant les entreprises que les travailleurs) mais les solutions techniques et les résultats obtenus rendaient entières satisfactions, notamment aux services de l'Etat (DDE, EDF, ONF, RTM, SNCF...).

Ces dernières années la donne a changée.
La réglementation a évoluée avec et grâce à l'Europe.
Notre METIER est enfin reconnu selon la directive 2001/45/CE, elle conditionne le droit Français du travail et JP raffarin signe en 2004 un nouveau décret (n° 2004-924 du 1er septembre 2004 relatif à l’utilisation des équipements de travail mis à disposition pour des travaux temporaires en hauteur et modifiant le code du travail (deuxième partie : Décrets en Conseil d’Etat) et le décret n° 65-48 du 8 janvier 1965 .

Maintenant les cordistes passent souvent par des boites d'intérim, ou sont directement salariés des entreprises.

Les temps changes, mais le métier reste le même.

Un casque, deux cordes... c'est mieux, @+ Phil !


 29.09.2007 - 19:14  

Status : hors ligne

Fredo176

Utilisateur

En formation
Enregistré: 24/06/2006
Réponses: 14
salut a tous moi je vois souvent des gars arriver de la montagne me raconter qu ils sont les meilleurs cordistes de la terres okay vas y prouve le, fait moi un solin en platre ! attend je me concentre le platre sa se fait comment ? tu vois il est la le probleme, dans ma boite j ai bon nombres de cordistes dit qualifier voir meme super qualifier pour les plus ancien qui ne 1/ savent pas organiser un chantier correctement en tenant compte des facteurs de confort et donc ne gagne pas de temps car chantier mal organiser =danger et perte de temps 2/n ont pas de savoir faire assez grand pour effectuer une tache meme simple alors font ce qu il peuvent et reste cantonner a des boulots pas interressant qui ne demande pas de reflection pose de filet d anti pigeon ou de truc dans se genre alors pour moi cordiste ce n est pas un metier mais bien un moyen d acces ,venant moi d un metier (couvreur) ou les boites et la qualificatuion des gars n etait pas a remettre en causes et quand je voie le bordel que ces dans la cordes meconnaissance complete des chargers d affaires sur les techniques a employer sur certains travaux prise de responsabilite de jeune a peine titulaire d un CQP mise en pression du personnel dont bien souvent la seule recompense est de rentrer de bonne heure a la maison j en passe est des meilleures additione tout sa et sache que je taf quand meme pour une boite reconnu dans la region parisienne alors pour moi tout ces petits details font que c est un taf dangereux et mal remunerer ou la technicite n est pas que de faire des noeuds alors tu va me dire tu craches dans la soupe la oui je sais mais y a des fois je rentre de bonne heure chez moi allez a plus

 01.10.2007 - 18:43  

Status : hors ligne

altitude

Utilisateur

Sur la voie
Enregistré: 27/02/2006
Réponses: 6
Putain mais qu'es ce que tu veu répondre à ça , je me le demande.... tu les as trouver ou tes cordistes qui ne savent meme pas faire une tache "simple"???? Donc en gros arrete moi si je me trompe : cordiste c'est pas un métier , c'est un ZOO??? avec une bonne tripotée d'imbécile??? Je ne vais pas étaler ma science genre je sais faire du platre( à mon avis on est nombreux dans ce cas....). Je sais ce que je vau et je n'ai pas besoin de ça pour défendre le métier de cordiste car à la base c'est ce dont on parle!!! Enfin je crois? Tu es surement un bon ouvrier et meme je n'en doute pas un bon cordiste.... cela dit , je pense que tu devrais retourner à ton metier :couvreur, je pense que tu y as plus ta place, avec des mecs bien et une super rémunération ... tiens à propos, si c'est si bien pourquoi tu en es parti???? bon allez j'arret là , ça me saoule des gars comme ça!!!!!et bien sur toujours personne pour donner son avis , mais vous etes ou les gars???? O fait tu rentre de bonne heure chez toi???? wouawouwwwwww c'est génial!!!!! allez bisous fredo ps: apprend à écrire , surtout pour traiter les gens d'idiot.

 02.10.2007 - 22:11  

Status : hors ligne

Fredo176

Utilisateur

En formation
Enregistré: 24/06/2006
Réponses: 14
hola ! j insulte personne la et franchement pour les fautes hein ? enfin je constate un truc bon jy suis allez un peu fort mais c est juste une critique profession mal remunerer: bah oui j estime j exerce une profession dangereuse en tout cas plus en avant a un accident (je suis sur que tu connais quelqu un a qui il est arriver un accident ou meme toi meme as tu un recit a me raconter ) dit moi pas que tu n as jamais les petoches ou en tout cas une certaines apprehension (pour toi meme ou ton collegue pour moi cette gestion des risques pour une equipe de cordistes n est pas plus payer que dans une societe ou je me mettrai moins en avant ( ce qui n empeche pas un accident) maintenant je l ai accepter je le gere (et j aime sa ) mais c est pas pour sa qu il faut pas me remunerer au niveau de la technicite du personnel encadrant ou ouvrier : un bon cordiste qui travail regulierement est souvent ammener a effectuer des taches dont il na aucunes connaissances ou tres peu .ta beau avoir la meilleur volonter du monde quand tu as fait peu, voir jamais un travaux ta toujours un temps de reflexion plus long que d autres qui en sont specialiser ce manque de formation me gene quelques peu car les delais de chantier ne varie pas par rapport au cordiste utiliser sur place alors tu te tape des heures supp a n en plus finir (de la une fatigue s accumule et tes gestes ne sont plus les memes ta vu les pubs pour la conduite pour nous c est la meme) me traite pas de chochotte je serai le premier a te suivre pour grimper ou descendre telle grotte pas de prob je te parle juste du taf le manque d information qui entoure cette profession fait que tout le monde se dit je peux devenir cordiste en coyant que c est simple et physique en realiter c est plus psychique que physique sa demande a etre serein et bien dans sa tete ,sur de soi resultat ta a boire et a manger les gars qui par bouche a oreille passe un CQP vite fait et qui se preine pour des dieux au gars qui vient d un autre metier qui meme s il a une grande gueule regarde et respect les anciens car il aura tout le temps quelque chose a en apprendre . pourquoi je retourne pas en couverture: par ce que je suis pas degouter et j aime ce que je fait mais je pense que les cordistes et en particulier les entreprises de cordistes on pas mal de choses a apprendre des ambiances de travail et de la fasson de gerer des chantiers dans le batiment a propremment parler en apparter les travaux sur cordes ne sont pas si jeunes que sa, mon pere et mon grand pere monter deja sur des cordes a noeuds ce qu il y a de nouveaux ce sont les techniques alpines ou speleo a bonne entendeur salut

 02.10.2007 - 22:40  

Status : hors ligne

Fredo176

Utilisateur

En formation
Enregistré: 24/06/2006
Réponses: 14
Modéré pour cause de doublon

 02.10.2007 - 23:37  

Status : hors ligne

altitude

Utilisateur

Sur la voie
Enregistré: 27/02/2006
Réponses: 6
salut fredo, Je suis completement d'accord avec toi sur le fait que la corde est tres mal rémunéré, chose étonnante quand on sais ce que l'on fais.pas besoin d'énumérer les raisons pour lesquelles on doit etre mieux payé. Alors les raisons pourquoi ce n'est pas le cas , c'est en outre que pleins de jeunes arrivent dans ce milieux parceque c'est super cool, trop fun etc.... et donc commencent à taffer pas trop ou pas du tout former!!! et donc pour pouvoir bosser ils acceptent de bosser pour que dalle . Du coup vas y pour parlementer avec les boss.... Mais pour moi la principale raison c'est que la plupart des cordistes meme avec de la bouteille dans le métier, ne négocient pas ou jamais leur salaire . ben oui, si vous défendez pas votre gagne pain les boss ils vont rien vous donnez .ils sont pas là pour faire du social. Personnellement il y a 4 ans j'étais pret à décrocher, justement parceque je gagnais de moins en moins et puis coup de chance j'ai atteri dans une boite de batiment, donc plus de boite de travaux sur corde , je passe en direct avec le client et tout se passe bien,1 ans et demi apres , je me fais embaucher, donc plus de boite d'intérim....mais là je négoci comme il faut: résultat 2500 net et tout les soirs à la maison. Là c'est interessant, de plus je gere mes chantiers , véhicule de la boite, matos de la boite etc... bref la grande classe . Alors je pense que c'est à chacun de se bouger, fredo , si tu es vraiment bon dans ton taf , dit toi que ton patron le sais et que c'est un argument suffisant pour se faire augmenter.Moi j'ai carrement dit que je me cassé parceque j'avais pas assez, c'est là qu'ils m'ont proposer de m'embaucher, et j'ai négocier. De plus je ne crois pas qu'en dénigrant le métier comme tu le fais, on arrivera à se faire reconnaitre, comme tu dit le métier n'est plus tout jeune , mais les gens nous regarde toujours avec des yeux ahurri, quand ils nous vois à l'oeuvre. c'est qu'il y a un probleme..... Essai de moins generaliser dans tes propos; c'est pas parceque tu as connu 2 couillons, qu'il faut croire qu'on l'ai tous!!!! Apres pour ce qui est du risque on le sais qu'il y en a, c'est à chacun de faire ce qu'il faut.pour qu'il n'arrive rien de mal . Meme si des fois tu peu pas grand chose , quand un cfl te passe à coté à grande vitesse tu as bo etre bien accroché....(comme ça m'est arrivé!) En résumé, si tu veu etre mieux payé, commence déjà par aimer vraiment ton métier et fais savoir que ça mérite un vrai salaire! et si ton patron accepte pas , ben casse toi c'est pas compliquer. ça manque pas, les boites. allez sur ceux, bien le salut et à bientot

 06.10.2007 - 11:17  

Status : hors ligne

Fredo176

Utilisateur

En formation
Enregistré: 24/06/2006
Réponses: 14
salut a tous donc pour se remettre sur le sujet moi je prefere le therme des metiers sur cordes y en a pas qu un apres tout

 06.10.2007 - 13:09  

Status : hors ligne

aureliano

Utilisateur

Guide
Enregistré: 06/10/2007
Réponses: 47
Salut tout le monde, Voila, moi, je m'interroge sur le statut de cordiste comme vous. Etant donné que notre metier n'est pas totalement reconnu avec son code, je me pose des questions sur les contrats de travail qui nous embauchent en temps que cordiste. Est ce legalement ? Et je constate que la grande majorité des entreprises d'interim nous qualifie de maçon ou laveur de vitre; ce que nous pouvons revendiquer à moins d'avoir une aisance particuliere dans une activité. Mais nous ne pouvons pas pretendre à la qualification maçon, peintre, laveur de vitre, monteur, étancheur ... Alors ou les contrats nous embauchant en temps que cordiste sont caduques ou si sont legals, nous pouvons revendiquer une qualification de cordiste et par la même occasion obtenir un code qui nous est refusé. Un autre point à ne pas oublier: C'est le faite q'en France, la legislation dit que nous devons priviligier la protection collective; ce qui ne va pas dans notre sens en temps que cordiste. A savoir qu'une grande partie de notre activité necessite pas forcement une urgence ou un danger et que donc notre intervention en temps de cordiste est interdite mais tolerée. Alors à vouloir obtenir une reconnaissance aupres des pouvoirs publics et donc mettre le doigt sur notre situation litigieuse n'avons nous pas plus à perdre qu'a gagner ??? concernant la relation avec les boites d'interims. Nous sommes bien contents qu'elles soient là quand on en a besoin. Notre metier n'aurait, à mon avis, pas eu une si forte augmentation en personnel ces dernieres années sans l'interim. Le probleme des salaires n'est pas forcement lié aux agences temporaires mais à l'augmentation du personnel qui nivelle les remunérations vers le bas car souvent jeune et inexperimenté. Ex: Un jeune qui commence, il reçoit une fiche de paye de 2000 euros c'est super bien à 20 ans de se faire un salaire de 2000 euros en faisant un metier qui plaît. Par contre quand on regarde la fiche de paye et qu'on voit veritablement que ça corespond à 1200euros de salaire et 800 euros de deplacement. On a ici un constat à faire, c'est qu' un cordiste gagne autant qu'un caissier en magasin. Alors temps que tout le monde se regardera le nombril et qu'il n'y aura pas de communication entre cordiste, nous ne pourrons pas avancer en terme de salaire et les entrepreneurs auraient tort de se priver d'un nivellement par le bas. Un autre point que je souhaite vous exposer: c'est la visite medicale. A savoir, sur les fiches d'aptitude, il est mentionné apte au metier de cordiste que trop souvent les medecins ne connaisent pas, donc comment peuvent ils nous reconnaître apte à un metier où ils ne peuvent mesurer les différents éléments? Combien de medecins savent qu'un cordiste sur une corde à son rythme cardiaque qui augmente considerablement lors d'une intervention? A-t-on des temoignages de cordiste qui ont eut un bilan cardiaque lors d'une consutation d'aptitude ? Voila des sujets où il serait interéssant d'entendre votre argumentation. Aurélien

 09.10.2007 - 20:13  

Status : hors ligne

Fredo176

Utilisateur

En formation
Enregistré: 24/06/2006
Réponses: 14
salut c est clair quelle est pas dans notre sens cette loi la , en tous cas nous fait un peu passer pour des pirates . pourtant on rend tellement de services et on a tellement a apporter au monde du travail ,de part nos methodes . une qualification de "macon cordiste"" laveur de vitre cordiste " devrait etre presente dans les contrats et les fiches de paies avec bien sur un coeficient professionel je m etonne d apprendre sa .moi perso elle est presente . en parlant de loi un passage tout ausi hypocrite est celui qui parle de la formation en gros si j ai bien compris n importe quel mariole peut devenir formateur et envoyer des gars au taf sa manque de controle meme si le CQP et le CATSC existe. heureusement nos cher patrons se sont unis . eux j avait penser a la visite medicale lors de ma premiere embauche c est vrai qu elle est succinte moi sa m avait surpris bon maintenant que l on est plus nombreux on peux sunir et pousser nos gueulantes allez ++ les suspendouillard Mr. Green

 09.10.2007 - 20:14  

Status : hors ligne

Fredo176

Utilisateur

En formation
Enregistré: 24/06/2006
Réponses: 14
salut c est clair quelle est pas dans notre sens cette loi la , en tous cas nous fait un peu passer pour des pirates . pourtant on rend tellement de services et on a tellement a apporter au monde du travail ,de part nos methodes . une qualification de "macon cordiste"" laveur de vitre cordiste " devrait etre presente dans les contrats et les fiches de paies avec bien sur un coeficient professionel je m etonne d apprendre sa .moi perso elle est presente . en parlant de loi un passage tout ausi hypocrite est celui qui parle de la formation en gros si j ai bien compris n importe quel mariole peut devenir formateur et envoyer des gars au taf sa manque de controle meme si le CQP et le CATSC existe. heureusement nos cher patrons se sont unis . eux j avait penser a la visite medicale lors de ma premiere embauche c est vrai qu elle est succinte moi sa m avait surpris bon maintenant que l on est plus nombreux on peux sunir et pousser nos gueulantes allez ++ les suspendouillard Mr. Green

 10.10.2007 - 18:44  

Status : hors ligne

aureliano

Utilisateur

Guide
Enregistré: 06/10/2007
Réponses: 47
Pour ce qui concerne les formations, là aussi nous touchons un point sensible car ambigue. Certe les formations sont diverses et variées mais point obligatoire (je crois). Ce qui est obligatoire c'est la formation par l'entreprise. Ex recent: Une boîte semi-accro embauche un gars, lui fait faire de la corde et prevoit de lui faire passer une formation en decembre car les conditions climatiques sont plus fovorables à la formation qu'au travail à cette periode. Est ce un bon procedé ?? Je pense que pour ma part pour être cordiste, il faut avoir un état d'eprit et une aptitude que tout le monde n'a pas (c'est comme pour ceux qui travaillent en bureau , certains peuvent et d'autre petent un cable au bout d'une semaine). Donc formation oui "mais" verification de l'aptitude concrete au travail sur corde car si c'est pour faire des formations a des gars qui arretent le boulot au bout de trois ans, je ne vois pas l'intérêt et en plus cela engendre un personnel de plus en plus inexperimenté car l' experience se fait generalement aupres des personnels plus averti. Ceci dit heureusement que la grande majorité des entreprises embauche des gars formés même si on peut admettre l'idée que c'est plus par mesure de converture que de formation en elle meme. Pour en revenir au qualifications: Tu parles de "cordiste maçon" ou "cordiste laveur de vivre". Tu ne fais pas de la maçonnerie pendant un mois complet? Tu changes de contrat à chaque fois que tu changes d'activité??? Sinon je trouve qu'il y'a une diffrence entre faire de temps en temps des reprises de maçonnerie et maçon. On pourrait par contre avoir un statut de cordiste polyvalent mais ça reste trop vague. Pour pousser des gueulantes , je crois qu'à ce niveau il y a déjà saturation par contre pour essayer de trouver des solutions, tout de suite moins de monde. Pour parler concretement apres mures reflexions une des possibles solution pour moi Ce serait d'établir une charte de qualité cordiste qui pourrait être sollicité par les entreprises et les cordistes le but servirait à etablir une liste des entreprises qui jouent le jeu et travail en secu (enfin vous voyez de quoi je parle) et qui merite une mise en avant par rappot à d'autre. La nouveauté serait de pouvoir egalement accepter les employés qui eux s'engagerons à respecter le metier. Avec pourquoi pas un bareme modele de remunération en fonction de l'experience et des capacités. Le problème c'est qu'il faut se faire reconnaître auprès des forces publiques; un intérêt commercial pour les entreprises est necessaire, pour l'instant je n'ai trouvé que la solution de se ratacher à des chartes de qualité deja excistantes et reconnues. De plus apres quelquse renseignements, c'est compliqué à mettre en place mais je pense que c'est à approfondir et ça ferais un peu le menage dans notre profession. auré

 26.01.2011 - 15:04  

Status : hors ligne

sand

Utilisateur

Nouvelle recrue
Enregistré: 26/01/2011
Réponses: 1
Bonjour ,

j'ai besoin de conseils car je me lance dans le métier de cordiste après 13 ans passés dans la finance , bien sur ça ne m'est pas venu comme ça un beau matin ,
au départ je suis passionnée par la hauteur ( varape , escalade et accro branche ) .
Je commence ma formation cqp1 en mai , mais en tant que femme et après avoir pratiqué un métier completement différent , j'ai besoin d'avoir un peu de soutien.

Merci
sandie

 16.02.2011 - 11:05  

Status : hors ligne

D09

Utilisateur

Nouvelle recrue
Enregistré: 15/02/2011
Réponses: 4
Salut Mamezelle ,
Je travail dans ce domaine depuis 20 ans et je ne connais que très peu de fille qui on fait carrière dans le domaine ? je ne dis pas que c'est un métier de gros bourrin mais la pénibilité de la tâche est bien réelle . Le fait de ne pas avoir les pieds au sol change beaucoup de chose ... Monter un sceau, faire un trou avec un pèrfo, taper avec un marteau enfin la liste est longue . Attend toi a travailler dans le BATIMENT sans appuis au sol . Je ne veux pas être sombre mais du haut de mon mètre 84 et mes 83 KG ce n'est pas mon tailleur qui est riche mais mon osthéo .


Je te prie de m'excuser pour ce changement de sujet mais je voulais répondre à la société agraphe intérim pour son éffarouchement sur l'intégrité de ses services ...
Ils ferait bien de se renseigner un poil sur tout ce qui touche aux indemnités de grand déplacements en l'occurence quand il envoie de jeunes cordistes bosser à l'autre bout de la France (Usine Peugeot à Socheau) que ce dernier bosse à fond 6 jours sur 7 des journées de 9h30 en moyenne et que au bout du compte sa fiche de paye est étallée de manière à faire apparaitre 35 h par semaine ??? Et au fait a plus de 250 Km de son domicile l'IGD n'est pas en calendaire ? Il leurs faudrait un carnet d'adresse de cordiste plus large comme cela il trouverait du cordiste local et n'aurait même plus le grand dép à payer .
Youhou c'est la fête ...

 23.02.2011 - 17:35  

Status : hors ligne

Denis d'Agrafe

Utilisateur

Guide
Enregistré: 23/05/2005
Réponses: 82
Localisation:Le Bourget du Lac - Savoie (73)
Message à D09:

Le message auquel tu fais référence date de 2006 et était une réponse à une réflexion d'un certain "padawan". Son message n'existe plus et a du être supprimer depuis.
Donc notre réponse n'est plus très explicite sortie du contexte de l'époque.

Ta réflexion est également, comme tu le dis si bien, hors sujet. Et honnêtement je ne vois pas du tout le rapport.

De plus nous n'avons envoyé personne à Sochaux venant de " l'autre bout de la France".
Nous y avons envoyé 5 techniciens au total, 3 habitaient tout proche et 2 étaient de Grenoble. (sauf oubli de ma part)
Donc ça ne doit pas être chez nous...

Quant à cette histoire d'heures, je viens de revoir toutes les payes et tout le monde a bien eu ses heures comme il se doit (certains ayant même 47.50h).
Si toutefois il y en a un qui se reconnait là dedans qu'il se fasse connaitre.
Donc ça ne doit pas être chez nous...


"Et au fait a plus de 250 Km de son domicile l'IGD n'est pas en calendaire ?"
Je veux bien te croire mais le plus simple serait que tu nous trouves le texte correspondant à cela, car moi je ne l'ai jamais trouvé.

Je veux bien admettre que tu ne nous aimes pas, mais là franchement, ce que tu dis n'est pas vrai.
Mon mail t'es ouvert, si tu détiens des infos que je n'ai pas, ou si tu veux faire un point en tête à tête. Tu peux même m'appeler en "caché" sur mon portable si tu souhaites garder l'anonymat(si pratique dans ces moments là!) (0688947692 faire le #31# avant pour masquer son numéro)

Salutations.

Agrafe, développeur de compétences pour travaux en hauteur.

 23.02.2011 - 17:45  

Status : hors ligne

Denis d'Agrafe

Utilisateur

Guide
Enregistré: 23/05/2005
Réponses: 82
Localisation:Le Bourget du Lac - Savoie (73)
Pour en revenir à la question de Sandie:

Nous faisons travailler des femmes sans aucuns soucis, certaines sociétés sont toujours un peu réticentes mais d'autre en redemandent.

Les femmes sont souvent plus posées et plus soigneuses, elles apportent un peu de douceur dans ce monde de brutes et ne prennent pas de risques pour le "fun". (en clair elles ne s'amusent pas à celle qui pissera le plus loin...).

Tout ça pour dire que tout le monde à sa place dans ce métier et que certaines ont fait de jolie carrière en évoluant sur des postes à responsabilités (chef d'équipe, responsable sécurité, responsable qualité...)

Il y a de la place pour tout le monde, l'important étant d'avoir une attitude "pro".

PS: envoie moi ton CV pour voir déjà ce que nous pouvons te proposer.
agrafe@orange.fr
Agrafe, développeur de compétences pour travaux en hauteur.

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 11:57 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Une sélection d'articles pour les cordistes

             
           

Pour rechercher un livre, saisir votre mot-clé et cliquer sur "Go"

Le site de l'association le-cordiste.com est partenaire du site Amazon.

Les annonces

Pascal B.

En cliquant sur ces liens vous quitterez notre site : corab.org ecologie-pratique.org fabriquersayourte.com farinepainbio.com geobiologie-sante.com k-lite.fr libre-office.fr la-canopee.fr livres-en-pdf.com pascalburnet.com rocketstoves.fr rocketbatchbox.com