Bienvenue sur Association le cordiste 05.12.2021 - 03:01


 28.04.2014 - 13:11 (Lu 3344 fois)  

Status : hors ligne

bricotteaux

Utilisateur

Nouvelle recrue
Enregistré: 28/04/2014
Réponses: 2
salut

j'aimerais avoir des infos sur le ou les dossiers chantiers à présenter lors de l’examen du cqp2 .l'avis d'un jeune diplômé serait le bien venu

merci

 30.04.2014 - 21:30  

Status : hors ligne

Bastien Halap

Utilisateur

Nouvelle recrue
Enregistré: 08/04/2014
Réponses: 4
dossier chantier ?

 07.05.2014 - 00:37  

Status : hors ligne

mamat

Utilisateur

Sur la voie
Enregistré: 12/03/2011
Réponses: 7
T'as lu ça sur le site du dlmc?

il me semble qu il y a eu une évolution et qu il faut présenter 3 chantiers distincts.
Tu dois décrire le chantier, les moyens mis en oeuvre au moment du chantier, justifier ces choix et trouver des solutions pour améliorer le chantier (y a d autre chose mais comme ça de tete, ça me reviens pas, faudrait que je fouille dans mon ordi...)
Apres pour la mise en forme...


Sur site du DPMC :


ENTRETIEN
Les risques inhérents à la méthode d’évaluation par l’entretien
La méthode choisie correspond au degré d’expérience présumé des professionnels cordistes.
Elle invite le candidat à présenter un chantier, c’est à dire une situation professionnelle, une intervention où il a eu à mettre en œuvre son « savoir agir ».
C’est donc une méthode d’évaluation qui s’appuie sur du « déclaratif » avec toutes les limites de ce genre d’exercice : récit d’une expérience seule, présentation propre à chaque participants, décalage possible entre récit et réalité, importance de la personnalité du participant...
Compte tenu de la nature de la profession, les « fortes personnalités » ne doivent pas masquer des lacunes et interférer avec la nécessité d’évaluer leurs compétences.
L’entretien peu structuré, peut donc tourner à l’échange d’expériences et d’impressions entre professionnels, ce qui peut conduire à un manque d’objectivité dans l’évaluation.
Les risques majeurs sont de ne pas détecter un manque, un défaut grave chez le participant soit en termes de technique, soit en termes d’attitude face au risque, or la gravité des accidents qui découlerait de fautes de l’opérateur est maximale.
Définition de « faute » on entend ici :
• une manière d’agir maladroite ou fâcheuse
• un défaut d’habilité ou de prudence
Ce qu’il faut être capable d’évaluer
Dans ce contexte, il est important pour le jury de mesure et d’évaluer :
- La façon précise dont s’y est pris le participant
Ce qui définit la compétence est la manière de faire
- Le fondement de la réflexion et de l’analyse de la situation par le candidat qui lui a permis de justifier ses choix et ses actes. C'est-à-dire l’explication du « pourquoi, dans telle situation, je m’y suis pris comme cela ». Cette explication est indispensable pour s’assurer que les actes et les choix effectués le sont en connaissance de cause et qu’ils ne sont pas dus au hasard ou à une routine sur laquelle on ne réfléchit même plus. Le professionnel compétent n’est pas seulement celui qui agit avec compétence, mais celui qui sait décrire comment il agit avec compétence.
- Le recul du professionnel par rapport à sa propre pratique : analyse critique de la façon dont a été menée l’intervention, dont il a agi, analyse critique des moyens mis à disposition.
- La capacité d’anticipation : représentation préalable d’une situation, diagnostic préventif des risques, action sur les causes, réduction des aléas ou des conséquences possibles
- La prudence dont il fait preuve : humilité par rapport à la situation (il n’y a pas de situation simple que l’expérience permettrait de négliger), analyse préalable complète, attitude face aux risques potentiels pour soi ou pour les autres, respects des règles, redondances, capacité à assurer cette prudence tout au long de l’intervention (même quand la disposition du chantier est archi connue ; c’est souvent là que surviennent les accidents),
- La pertinence des actions en cas d’incident ou de problème : persévérance sans obstination en cas de problème matériel (ne pas casser du matériel), réactivité face aux évènements imprévus.
DPMC / Référentiel de certification CQP Cordiste niveau 2 – Description des ateliers –
Marc GRATALON le : Modifié le : Indice : docW

Page 33 sur 34
LA GRILLE DE QUESTIONNEMENT
Les Critères d’Evaluation
1. La pertinence des actions en situation normale
2. Attitude de prudence
3. Capacité d’anticipation
4. Adaptation à une situation nouvelle ou à problème
5. Recul par rapport à la pratique professionnelle
Les critères 1, 2, 3 sont évalués en première partie de l’entretien, c’est l’étude de cas du dossier présenté par le candidat.
La réflexion sur le métier (le critère 5) est évaluée dans un deuxième temps.
Le critère 4 peut servir de charnière dans la discutions, il peut être abordé en première ou seconde partie de l’entretien.
La Grille de Questionnement
Liste des défauts et manques le plus souvent rencontrés :
Les questions qui induisent la réponse ou les questions en rafales ;
Le questionnement est trop ciblé ou au contraire peu dirigé ;
La confusion entre une évaluation des connaissances (questions de cours) et une évaluation sur la pratique professionnelle ;
La confusion entre évaluation et formation allant même jusqu’au jugement de valeur ;
Le peu d’approfondissement de certains dossiers de présentation soit parce que le dossier ne s’y prête pas soit parce que les membres du jury laissent passer l’occasion de creuser le sujet ;
Rester dans l’étude de cas sans chercher à tester ailleurs ; ....

 15.05.2014 - 17:05  

Status : hors ligne

bricotteaux

Utilisateur

Nouvelle recrue
Enregistré: 28/04/2014
Réponses: 2
merci mamat j'ai tous les renseignements

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 03:01 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Une sélection d'articles pour les cordistes

             
         

Pour rechercher un livre, saisir votre mot-clé et cliquer sur "Go"

Le site de l'association le-cordiste.com est partenaire du site Amazon.