Bienvenue sur Association le cordiste 04.12.2021 - 23:40


 26.02.2014 - 08:49 (Lu 3793 fois)  

Status : hors ligne

raoul.joos

Utilisateur

Nouvelle recrue
Enregistré: 13/05/2013
Réponses: 3
Je suis chef d'entreprise et souhaite former du personnel cordiste. Ils sont également Pompiers pro et spécialiste GRIMP IMP3, leur connaissance en terme de travail sur corde n'est plus à faire, qu'elle est la solution moins couteuse ? d'autre part ayant un plan sécurité en place dans ma société je me suis renseigné auprès de notre organisme CQ l'OPPBTP ainsi que l'inspection du travail, leur réponse est vague quant-a l'utilité de cordiste. En effet l'inspection du travail nous dit qu'en cas d'accident il faudra prouver qu'aucun autre moyen n'aurait pû être mis en oeuvre pour accéder au poste de travail (nacelle, echaffaudage) qu'en pensez vous ?

 04.03.2014 - 21:31  

Status : hors ligne

Marc G

Utilisateur

En formation
Enregistré: 19/05/2010
Réponses: 13
Il faut contacter directement le SFETH pour l'analyse préalable de risques, mais effectivement ce n’est pas pour rien que le référentiel de la QUALIBAT 1452 a été rédigé.
Je rappelle une nouvelle fois que l’IRATA est une organisation privée anglo-saxonne et outre le fait que leurs certifications n’ont pas de reconnaissance juridique, elles sont valables lorsque l’entreprise s’engage à respecter une organisation de travail particulière IRATA. C’est à dire la supervisassions de chaque chantier par une personne de niveau 3 IRATA qui n’a d’autre rôle que la gestion de la sécurité du chantier. Cette organisation volontaire de travail n’est effectivement pas recevable en Droit français, car la sécurité incombe au chef d’entreprise ou à une personne ayant reçu une délégation de pouvoir en matière de sécurité et cela ne peut être qu’un Cadre de l’entreprise.
C’est pourquoi les certifications françaises valident des compétences à la personne. Le bagage technique est clairement identifié et les cordistes sont à même d’intervenir en intégrant dans leurs pratiques l’analyse préalable des risques de l’entreprise.
Concernant les GRIMP IMP3, même si les pratiques et la règlementation applicables au secours n’a rien à voir avec celle du travail, il y a des rapprochements techniques possibles et le temps de formation peut être réduit dans un centre de formation agréé par le DPMC. L’accès direct aux certifications est également possible sous conditions.
Pour les certifications il faut se rapprocher du DPMC http://www.dpmc.eu
Cordialement

Marc G

 05.03.2014 - 07:26  

Status : hors ligne

raoul.joos

Utilisateur

Nouvelle recrue
Enregistré: 13/05/2013
Réponses: 3
Merci pour ces infos.

 11.03.2014 - 22:51  

Status : hors ligne

mamat

Utilisateur

Sur la voie
Enregistré: 12/03/2011
Réponses: 7
Quote by: Marc G


Je rappelle une nouvelle fois que l’IRATA est une organisation privée anglo-saxonne et outre le fait que leurs certifications n’ont pas de reconnaissance juridique, elles sont valables lorsque l’entreprise s’engage à respecter une organisation de travail particulière IRATA. C’est à dire la supervisassions de chaque chantier par une personne de niveau 3 IRATA qui n’a d’autre rôle que la gestion de la sécurité du chantier. Cette organisation volontaire de travail n’est effectivement pas recevable en Droit français, car la sécurité incombe au chef d’entreprise ou à une personne ayant reçu une délégation de pouvoir en matière de sécurité et cela ne peut être qu’un Cadre de l’entreprise.
C’est pourquoi les certifications françaises valident des compétences à la personne. Le bagage technique est clairement identifié et les cordistes sont à même d’intervenir en intégrant dans leurs pratiques l’analyse préalable des risques de l’entreprise.

Marc G



En france, aucune certification n 'est obligatoire pour travailler.
L irata 3 n a pas "que" le rôle de gestion de sécurité du chantier, il est un chef d'équipe tout comme le cqp2.
ce qu il se passe en angleterre par rapport a la responsabilité d un niveau 3 reste en angleterre, nous sommes en france et nous sommes soumis au droit français.
Un irata 3 en france est l'equivalent d un cqp2.



au niveau des formations :

le cqp1 est plus complet que l Irata1 (il y a plus d équipement et des notions de levage)
Le cqp2 est plus complet que l'irata 2 (passage de noeud lors d un levage)
l'irata 3 est legerement lus complet que le cqp2 (techniques de secours)

Faut arrêter cette guerre stupide de qui a la plus grosse.
Nous sommes cordistes et les techniques des deux formations sont pour moi complémentaire.
Je suis Cqp et Irata. je pioche dans les deux référentiels.


La formation la moins couteuse sur le long terme est le cqp (4 semaines de formation et un diplôme a vie)
A court terme l irata (1 semaine de formation et un recyclage tous les 3 ans max)

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 11:40 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Une sélection d'articles pour les cordistes

             
         

Pour rechercher un livre, saisir votre mot-clé et cliquer sur "Go"

Le site de l'association le-cordiste.com est partenaire du site Amazon.