Bienvenue sur Association le cordiste 04.12.2021 - 23:13


 16.07.2012 - 14:55 (Lu 3641 fois)  

Status : hors ligne

Anonyme57

Utilisateur

Sur la voie
Enregistré: 16/07/2012
Réponses: 7
Bonjour à tous,

Alors voilà, je viens de valider mon année de première ES, j'ai donc 17 ans, et je vais faire mon année de Terminale dans le but de décrocher mon Bac. Je me pose presque tout les jours une question primordiale : 'Je fais quoi après mon bac ?' ; alors je me creuse et je fais en sorte de trouver un métier qui me correspondrait. Je cherchais un métier d'extérieur, qui bouge et dans lequel les journées ne se ressemble pas. Et hier soir, j'ai vu un reportage sur les métiers sur corde, et j'ai eu le déclic. Un métier (même si certains ne voit pas cette profession comme un métier) qui allie travaux en extérieur, et renouvellement des activités (ce n'est jamais les mêmes missions chaque jours).
Alors je voudrais quelques renseignements :
- Je n'ai aucune notions d'alpinisme , de spéléologie ou autres sports/passions sur corde, est-ce un problème ?
- Après mon bac, est-ce je dois me former directement, ou c'est mieux de faire un ou deux CAP (dans le BTP) pour avoir une spécialisation ?
- Ces CPA, est-il possible de les faire en 6 mois (en raccourci quoi, car je crois qu'avec le bac en poche, on les fait en 1 an, mais on peut faire ça en accéléré ?)
- Je voudrais des témoignages de personne travaillant en tant que cordiste pour me dire comment se déroulent le métier, les journées etc..
- Les formations, ce sont lesquelles et en quoi elles consistent ?
- Même si c'est souvent considéré comme un sujet tabou, il faut bien vivre.. La rémunération dans ce métier, de combien il s'agit ?


J'espère que j'aurais des réponses à mes questions, même si pour vous je ne suis qu'un étudiant comme un autre qui cherche sa future voie professionnelle.

Cordialement, un messin.

 16.07.2012 - 18:45  

Status : hors ligne

Anonyme57

Utilisateur

Sur la voie
Enregistré: 16/07/2012
Réponses: 7
Je vois qu'il y a des vues, mais aucune réponse, un petit mot serait fort appréciable..

Cordialement, un messin.

 07.10.2012 - 15:30  

Status : hors ligne

cordisimo

Utilisateur

Nouvelle recrue
Enregistré: 07/10/2012
Réponses: 1
Il est tout a fait possible de commencer la profession sans qualification, mais bien sur il ne faud pas espérer etre payer tres chere : il faud bien commencer d'une maniere ou d'une autre. postule dans les entreprises proche de chez toi tu verra bien. Personnellement j'ai ccommencé comme ca avec malgres tout une experience en escalade de plusieur année et une agilité dans les traveaux manuels. lance toi tu verra bien !

 17.10.2012 - 19:24  

Status : hors ligne

Anonyme57

Utilisateur

Sur la voie
Enregistré: 16/07/2012
Réponses: 7
Avant tout, merci de votre réponse.

Je suis jeune , n'ayant pas encore mes 18 ans , je peux me permettre de sacrifier une année à me

qualifier dans un métier du bâtiment. Lequel me conseilleriez vous ? Ou quel est le corps de métier utilisez

vous le plus ?


Cordialement.

 31.10.2012 - 20:20  

Status : hors ligne

fredminche

Utilisateur

Nouvelle recrue
Enregistré: 07/03/2012
Réponses: 1
Salut,
Saches que le Bac ne te serviras à rien dans cette branche, et non tu n'as pas besoin d'avoir des notions d'alpinisme. Le métier que tu veux faire est très diversifié, c'est bien d'avoir des notions de maçonnerie si tu es en zones hyper-urbaine. Mais il faut être bricoleur et apprendre vite, il faut être ambidextre, et être autodidacte est un plus. On touche vraiment à tout dans ce métier.
Pour y faire ton trou, il faut faire le tour des entreprises de travaux d’accès difficiles en personne avec ton petit CV et je te conseil aussi de faire une lettre de motiv au cas où aucun responsable n'ai de temps à te consacrer lors de ta visite. C'est un milieu cool est humain dans l'ensemble, en général les responsable d'exploitation sont d'anciens cordistes, mais comme le boulot croule, ils sont souvent débordé, tu doit te faire un carnet d'adresse et postuler, postuler, et postuler. Y a tellement de boulot que tu finiras forcement par choper un entretien, voir même directement un essai sur le terrain.
Alors si tu est débrouillard, que t'aime la vie, et que tu envisage d'être hyper sérieux avec la sécurité au travaille, c'est notre priorité, alors bienvenu dans le métier.

 31.10.2012 - 21:11  

Status : hors ligne

Anonyme57

Utilisateur

Sur la voie
Enregistré: 16/07/2012
Réponses: 7
Merci de ta réponse.

Effectivement, le BAC ne me servira pas et j'en suis conscient, seulement j'y suis engagé, et à quelques mois de l'obtenir, ce serait dommage. De plus il me permettra d'avoir mon CAP en un an au lieu de deux.

Je suis motivé, j'ai la tête sur les épaules et je tiens vraiment à aller jusqu'au bout de mon projet, en espérant y arriver et ne pas trouver d'imprévu insurmontable sur mon chemin.

Donc ce que je retiens de votre réponse, c'est que n'importe quel CAP fera l'affaire étant donné qu'on touche à tout au fil des missions, donc on apprend sur le tas plusieurs métiers ?


Cordialement.

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 11:13 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Une sélection d'articles pour les cordistes

             
         

Pour rechercher un livre, saisir votre mot-clé et cliquer sur "Go"

Le site de l'association le-cordiste.com est partenaire du site Amazon.