Bienvenue sur Association le cordiste 29.11.2021 - 07:27


 12.02.2010 - 13:36 (Lu 6795 fois)  

Status : hors ligne

TTersigni

Utilisateur

Nouvelle recrue
Enregistré: 12/02/2010
Réponses: 3
Bonjour à tous ,

Je fais une étude sur les cordistes et j'aurai besoin de votre contribution..

Mon sujet s'intitule : Sécurité et conditions de travail dans les metiers à risques ; peintres alpinistes dit les "cordistes"

Est ce que l'un d'entre vous pouvez répondre à quelques questions ?

Les questions pourraient concrétiser mon étude puis avoir un avis extérieur et expérimenté ...

1. Quelle est votre métier ?

2. En quoi consiste t - il ?

3. Quelle est votre formation ?

4. Depuis quand ce métier existe il ?

5. Quelles sont les qualités indispensables pour exercer le métier de cordiste ?

6. A combien estimez vous le nombre de personnes exerçant ce métier ?

7. Comment à il évolué ?

8.Pourquoi avoir choisi cette orientation professionnelle ?

10. Quelles ont les avantages du cordage par rapport aux techniques traditionnelles ?

11. Quels sont vos domaines d'intervention ?

12. Le temps (les intempéries) doit avoir une réelle importance pour le bon fonctionnement de votre activité ?

13. Quels outils et matériaux spécifiques utilisez vous ?

14.Quelle est votre façon de procéder ?

15. Y a t il une norme de sécurité à respecter ?

16. Vérifie t-on votre sécurité ?

17. Quelles sont vos conditions de travail ?

18. Pensez vous que votre métier est risqué ? Si oui pourquoi ?

19. Avez vous déjà assisté a un accident ? Quelle en était la cause ?

20. Enfin voulez vous rajouter quelque chose ?


Je vous remercie de votre collaboration si vous pouviez répondre à mes questions cela m'aiderait beaucoup et je pourrais avoir une étude solide..

Merci de l'attention portée à ma demande

Cordialement,

Tersigni Tania

Mail : Tersigni.tania@live.fr

 12.02.2010 - 17:28  

Status : hors ligne

mael

Utilisateur

Sur la voie
Enregistré: 08/02/2010
Réponses: 8
Que de question !! Mr. Green

pour la n°1et la 2: le "métier" de cordiste n'est pas un métier mais un moyen d'accès pour faire un métier (ex: peintre, maçon...)

pour la n°3: ya plusieurs formation: FCIL, CQP, CASES. si je ne me trompe pas

N°4: 20ans environ

N°5: pour moi je pense que les qualité sont: réfection, sportivité, calme, et surtout savoir s'adapter.

N°6: je ne serais pas te répondre

N°7:je ne serais pas te répondre pas assez d'expérience

N°8: sa sa dépant de chaque personne pour moi c'est un boulot atypique pour ce qui aime les métier du bâtiment

N°9: elle existe pas sur ton post Mr. Green

N°10: sa va plus vite et à peut partout et sa coute moins cher

N°11: bâtiment (peinture, maçonnerie...) , pub, spectacle,... à petit peut de tous quand les moyens d'accès traditionnelle sont inefficace

N°12: oué c'est galère quand il pleut, neige, vent et tout le reste des truc chien

N°13: ce sont les outil lié au métier que l'on va faire (peinseau = peintre etc)

N°14: repérer les lieu, préparer sont matos et agir

N°15: oui Rolling Eyes le décret 2004-924 du 3 septembre 2004 ar R 233-13-20

N°16: j'ai pas eu l'occasion de voire des inspecteur du travaille mais on vérifie notre sécurité avec nos partenaire

N°17: plutôt bonne et c'est valorisant comme taf

N°18:non on prend des risque maitriser

N°19: oui coupure du a une disqueuse qui a casser! 21 point pour mon collègue

N°20: si tu cherche des renseignement précis il y à 2 livre sur le sujet: "travaux en hauteur sur corde" du code vagnon, collection sécurité au travail, écrit par jean-paul Sounier ET "travaux acrobatiques et d'acces difficile" par polytecnica, écrit par Dominique Achard .

VOILA en espérant avoir éclairci tout ca Wink
cordialement MAEL

 12.02.2010 - 19:02  

Status : hors ligne

TTersigni

Utilisateur

Nouvelle recrue
Enregistré: 12/02/2010
Réponses: 3
Ah mince j'ai mal numéroté les questions !!

Merci beaucoup d'y avoir répondu vraiment ça me sauve un peu la vie en fait.. lool ! Nan mais c'est toujours bien d'avoir un avis direct sur le sujet , celui qui est le mieux placé pour parler de son métier c'est celui qui le fait Smile

Puis je savoir depuis quand tu le pratique ?

Merci aussi pour les livres j'avais repéré le premier mais par faute de temps je n'ai pu me le procurer (je dois rendre mon Etude le 14.. et il me manquait juste un témoignage en fait ..)


 13.02.2010 - 12:44  

Status : hors ligne

mael

Utilisateur

Sur la voie
Enregistré: 08/02/2010
Réponses: 8
Salut cela fait une seule petite année que je suis cordiste. Mais je côtoie le milieu depuis longtemps et puis je connait un précurseur dans ce boulo qui est a l'étranger en ce moment; je pence qu'il aurait répondu avec plaisir a tes question plus en détaille! Wink

 15.02.2010 - 23:38  

Status : hors ligne

TTersigni

Utilisateur

Nouvelle recrue
Enregistré: 12/02/2010
Réponses: 3
Oki d'accord !

Merci beaucoup pour ton aide en tout cas Smile

 17.03.2010 - 02:44  

Status : hors ligne

chucky

Utilisateur

En formation
Enregistré: 15/08/2009
Réponses: 13
je sais pas si tu as besoins d'autres réponses... au cas où :

1/ cordiste, maçon, aide-foreur

2/effectuer des travaux de maçonnerie aux endroits difficiles d'accès, aider le foreur dans la manipulation de la.......foreuse-ben ouais ! Big Grin - afin de renforcer une paroi naturelle et éviter sa chute et quelque travaux de purge de falaise.

3/CQP et 10 ans dans le bâtiment traditionnel

4/ à vrai dire je n'en ai aucune idée

5/ bonne forme physique, ne pas être sujet au vertige, esprit d'équipe

6/ aucune idée

7/ baisse des salaires et donc manque de reconnaissance

8/ métier unique en son genre

9/ rien ! Mr. Green

10/ rapidité et facilité d'intervention et coût moindre (par rapport à tout un système d'échafaudage)

11/ travaux publics

12/ on arrête quand il y a de grosse pluies ou un orage.

13/ ça va des grosses machines (compresseur, foreuse) à la truelle et le niveau à bulle Mr. Green

14/ analyser les travaux à effectuer, analyser le terrain, préparer le matos et aller au charbon !

15/ décret 2004-924 du 3 septembre 2004 ar R 233-13-20

16/ oui, t'envoie pas tes gars bosser si le terrain est trop instable et/ou risqué

17/ bonne conditions, bonne ambiance....mon bureau de travail, c'est la montagne....y'a pire je pense ! Mr. Green

18/ les risques sont maîtrisés, mais bon.....on risque plus qu'un préposé au guichet quand même, c'est clair !

19/ non, pas encore

20/ que c'est un chouette boulot, c'est un peu un état d'esprit. on trouve peu de personne qui soit là parce "qu'il faut bien bosser pour payer son loyer !".
malheureusement, comme beaucoup d'autre métier, il a tendance à être sous-valorisé au niveau de la rémunération. d'autant plus que c'est un métier qui reste physique et donc contraignant pour le corp.

 28.03.2010 - 15:54  

Status : hors ligne

cordiste83

Utilisateur

Nouvelle recrue
Enregistré: 15/10/2009
Réponses: 3
Salut Ttersigni,
j'espère que la réponse tardive à ton questionnaire ne sera pas mal venue.

1 - & ben, fatalement je suis cordiste, comme beaucoup ici je pense Mr. Green

2 - je ne travaille qu'en milieu urbain, donc mon job consiste à faire principalement de la purge de mise en sécurité, de la restructuration, mise en peinture des parties restructurées (quand mon cher boss ne vend pas un ravalement de façade complet, si si c'est vrai !). De temps en temps on répare ou on change des descentes d'eaux pluviales pvc ou zinc, ou d'eaux usées, on fait également du nettoyage de goutières ou chéneaux (pas sur corde, ça va de soi, mais encordé, c'est impératif), plus rarement nous faisons du lavage de vitre. enfin nous faisons des recherches d'infiltation sur façade soit pour dignostics en vue de travaux ultérieurs, soit pour solutionner le problème de suite.

3 - Je ne suis que titulaire du CQP1 (& du SST, l'un n'allant pas sans l'autre)

4 - Je ne saurais pas te dire depuis quand exactement ce métier existe mais j'ai entendu dire qu'il avait été "créé" voilà une 15aine d'année par des alpinistes ou des guides de haute montagne qui pour s'occuper pendant la saison creuse, on mis à profit leurs techniques de cordes pour effectuer des travaux en maçonnerie, couverture etc...
Si quelqu'un a d'autres infos à ce sujet, merci de le signaler

5 - dans un 1er temps il faut être très vigilant & consciencieux. En effet, il ne s'agit pas de commencer à installer ses cordes, répondre à la secrétaire ou au boss au tel, puis aller s'installer sur cordes alors que les amarrages ne sont pas terminé. Ca peut vous paraitre débile mais ça m'est arrivé avec un stagiaire ! si je n'avait pas contrôlé son installation de cordes il aurait sans doute fini 5 ou 6 étages plus bas, avec les conséquences que l'on imagine !!! Ensuite, il va sans dire qu'il vaut mieux ne pas être sujet au vertige, être bien organisé (ne pas oublier d'outils, bien analyser où mettre ses cordes pour être efficace...) être assez calme et savoir garder son sang froid (en falaise c'est pas trop gênant, par contre dans une copropriété si toi ou ton binôme passe son temps à gueuler, réciter des litanies à tout bout de champs et balancer ou casser ses outils, ça devient vite pénible, voire préjudiciable pour ta boite). Etre curieux aussi peut être un plus. Enfin, je rajouterais qu'un petit côté Mac Gyver c'est toujour utile.

6 - Je n'ai aucune idées du nombre de cordistes qui peuvent exercer en France. Une chose est sure, en revanche, c'est que cette profession est en pleine expension.

7 - Pour les outils, ça va du marteau & du tournevis pour la purge, en passant par tous les accessoires du parfait petit maçon, les outils necessaires à la peinture. Pour caser tous mes outils & être sur de ne pas les faire tomber j'utilise un grand seau de peinture (15L). Un filet placé sous les fesses pour retenir les morceaux qui peuvent tomber lors de la purge, & si il y a des choses qui craignes au sol, en priant pour qu'il n'y ai pas d'antennes rateau ou satellite à tous les balcons, des étendoires à linge à rallonge... parce que là tu t'arrache les cheveux !!! tu peux même réciter quelques litanies aussi (je ne suis pas parfait non plus !)

8 - C'est une profession qui a beaucoup évolué depuis quelques années, ne serait-ce que par l'évolution des équipements utilisés. Ensuite, il y a l'expérience des uns & des autres avec ses propres adaptations, qui peuvent être reprises par d'autres, ou celles des autres que l'on recopie parce qu'elle sont mieux que d'autres. Je me suis rendu compte qu'au début je me faisait bien chier pour pas grand chose des fois.

9 - J'ai choisi cette orientation parce j'avais envie d'apprendre la maçonnerie & pouvoir le faire avec une technique somme toute atypique c'était ce qui me plaisait

10 - Mr. Green

11 - Comme l'on souligné les autres avant c'est une technique bien moins invasive que la pose d'un échaffaudage. En plus, dans certaines conditions il est totalement impossible d'installer un échaffaudage ou une nacelle (face arrière d'un batiment en plein centre ville par exemple où l'acheminement des éléments est impossible. Ensuite, il y a la mise en place beaucoup moins fastidieuse que les autres techniques, et donc un cout de revient qui n'est pas négligeable pour ceux qui payent.

12 - Pour les intempéries, je ne parlerais qu'en mon nom : dans ma boite les intempéries n'existent pas. Qu'il pleuve, qu'il y ai du vent il faut faire le taf. Forcément quand on ne sait rien de ce taf... Ceci dit je stoppe le taf si ça devient impossible, voir trop dangereux.

13 - Les outils étant développés plus haut, je ne vais que détailler les matériaux : comme la maçonnerie occupe 90% de mon activité j'utilise donc principalement du mortier à prise rapide (20 minutes en hiver quand la T° est proche des 5°C, moins de 5 min en plein été avec des T° proche des 30°C). Il existe plusieurs fournisseurs tel que Weber, Lanko ou Sika pour les plus connus. Je n'utilise que le mortier Chrono bat express de chez Weber parce qu'il est l'un des moins chers & offre un produit de bonne qualité. Pour les autres je ne sais pas trop je ne les utilisent pas. Peut-être sont-ils aussi bien sinon mieux. (qui a des avis à donner ?)

14 - La façon de procéder... il faut bien analyser le travail qu'il y a à faire pour bien placer ses cordes de façon à minimiser les déplacement de cordes. Ensuite préparer son poste de travail (installer ses cordes) et bien préparer ses outils sans rien oublier (tant qu'à faire).

15 - Pour les normes de sécurité, se référer aux réponses de nos camarades.

16 - En ce qui concerne la vérification de la sécurité, dans la boite où je bosse, seuls les ouvriers gèrent leur sécurité, & donc personne ne contrôle rien. Je ne trouve pas cela normal mais bon... comme dit mon boss, il n'y a pas eu de carton encore alors... Cependant il est logique qu'un chef de chantier supervise à la fois l'avancement du chantier & la sécurité de ses gars.

17 - Tu l'auras compris, les conditions de travail sont variable selon l'entreprise où tu bosse, & aussi selon la région où tu exerce. Pour ma part je taf dans le sud (toulon, marseille, c'est cool l'hiver, il ne fait pas aussi froid que dans le centre ou le nord de la France, toutefois en été tu crève litéralement de chaud sur les façades bouillantes)

18 - Pour ma part, je ne pense pas que ce soit un métier à risque. En effet si on respecte les procédureqs d'amarrage enseignées, avec le matériel normé, les risques sont très minimes. En revanche, pour ceux qui travaille en TP, donc sur falaises il est certains que les dangers sont plus présents, d'une part parce qu'encore beaucoup d'entre eux travaillent avec une seule corde (côté pratique), sans oublier que la chute de pierres est fréquente, & que les ancrages peuvent se rompre ou s'arracher. Un collègue de formation bossait déjà en TP & a déjà vu 2 cartons graves comme ça. En urbain par contre les risques sont moindre.

19 - Je n'ai donc jamais vu ou eu connaissance d'un accident (carton) grave. Un mec se serait cassé la main quelques années avant que je rentre dans la boite où je suis actuellement parce que sa corde était trop courte de 1 ou 2 mètres, sans noeudd'arrêt au bout ! c'est con hein...!

20 - Voilà, je pense avoir tout dis. Si toutefois des infos complémentaires sont nécessaires ou d'autres questions te viennent à l'esprit, n'hésite surtout pas.
Cordialement,
Gwen

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 07:27 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Une sélection d'articles pour les cordistes

             
         

Pour rechercher un livre, saisir votre mot-clé et cliquer sur "Go"

Le site de l'association le-cordiste.com est partenaire du site Amazon.