Sujet: dpmc ??

Posté le: 11/07/2008 18:27
Par : aureliano


Le DPMC n'a pas pour objectifs :

Assurer la formation des personnels.
Promotionner ou valider tel ou tel centre de formation.
Créer des parcours de formation sophistiqués inadéquats et onéreux pour l’entreprise


Définition de sophistication : perfectionner par des technique de pointe.

BONJOUR

Je m'étonne des précisions apporter sur le site du sfeth, http://www.sfeth.com/Dev2Go.web?Anchor=formation&rnd=2190
En faite j'ai de gros problème de compréhension avec leur dernière phrase en gras ci dessus
Je pense qu'elle peut être interprété de plusieurs façons

Doit t'on comprendre que la sophistication et inadéquat et onereux ? ne melangent t'ils pas les genres ? leurs buts est t'il de faire de la formation bon marché ? Ce pose t'il des limites d'apprentissage du au cout ?

Notre travail ne doit t'il pas être classé dans une catégorie de recherche perpétuelle ?
Qui ne laisse pas de place à l'erreur, et qu'une sophistication de nos formations serait peut etre judicieuse ?
Nous devons nous tenir au courant des techniques et de leurs évolutions, c'est même une obligation au regard du peu de textes qui nous concerne, mais je vous l’admets, il faut bien regarder.

Je souhaiterai avoir vos avis
Mauvaise compréhension de ma part ? Confused

L’association du cordiste a-t-elle des éléments au sujet d’un soit disant championnat de France cordiste pour septembre ?

Je cherche actuellement pour information, les texte et directive de la communauté européenne concernant notre activité.
Merci de faire partager si vs avez des infos

Auré

Re: dpmc ??

Posté le: 12/07/2008 01:33
Par : Pascal B.

L'association DPMC (Développement et promotion des métiers de cordistes) a été créée par le SFETH dans le but de travailler sur des commissions techniques pour l’amélioration des différents référentiels de la profession. Elle a été chargé par le Syndicat de gérer le CQP et ses trois niveaux de formation. A savoir : le CQP1 qui est le niveau minimum pour qu’un salarié puisse travailler en sécurité sur un chantier ; le CQP2 qui confirme le statut d’ouvrier qualifié ; enfin, le CQP3 destiné à l’encadrement et à la conduite de chantier…

Concernant la compréhension du texte que tu proposes en quote, voilà ce que je comprend : l'association DPMC n'assure pas la formation des personnels mais participe à la mise en place d'un référentiel pour les différents niveaux de qualification sanctionnés par le CQP, ne favorise aucun centre de formation qui propose de présenter ses stagiaires au CQP, et enfin, l'association DPMC à créé un parcours de formation adapté et bon marché sanctionné par le CQP.

Pour le championnat de France, aucun écho.

Pascal B.

Association le cordiste - Forum
http://www.le-cordiste.com/forum/viewtopic.php?showtopic=755